Égalité des genres et Développement“ de la Banque mondiale estime que, pendant les deux derniers Siècles, chaque Année, environ les Filles en raison de leur Sexe, ont été tués. L’Ampleur de la Violence contre les Fœtus et les Nourrissons indique, est prononcé comme les Préjugés contre les Femmes et les raisons pour lesquelles les Femmes seulement rien à craindre, si l’Inde et de change. Dans les prochaines Semaines, il sera de nouveau beaucoup de Discussions entre l’Inde pour la plupart hommes Politiques sur le Thème de Sécurité. Mais à peine quelqu’un est de savoir si un Pays est sûr, si la Moitié de ses Citoyens dans une grande Anxiété doit vivre, non pas en raison d’une Menace Terroriste ou des Soldats ennemis, mais, par la Société, à l’intérieur ils sont nés. L’inde semble oublier que la Sécurité du Peuple et Sécurité pour les pour Cent de la Population féminine doit contenir. L’inde doit de toute urgence avec les Menaces pour cette catégorie de la Population confrontés à la Discrimination, jusqu’à la Violence des riches. Complément de la Rédaction: ci-dessus, le Nombre fait en fait référence à l’nés vivants des Filles. Mais la Violence contre les femmes en Inde commence déjà avant la Naissance. A l’origine d’un Million de manière sélective de Fœtus avortés par Année. Mais l’étude de la Technologie continue de progresser et de pointe à Ultrasons sont de plus en plus répandu en Inde. Selon des Estimations récentes, — Millions sélective abgetriebenen les Fœtus femelles par An. Dans les Pays où le taux de Mortalité des Nourrissons et des Enfants exclusivement biologique contrôlée meurent de moins en moins de Filles que de Garçons. Mais la troisième Enquête Nationale sur la santé familiale (NFHS) a révélé que les Post néonatale taux de Mortalité pour Fille indienne pour se trouve, par Rapport à chez les Jeunes. Dans la tranche d’Âge de un à quatre Ans les taux de mortalité Infantile pour les Filles, donc plus élevé que pour les Garçons, où elle se trouve. Le Rapport de la Banque mondiale, a perdu l’Inde ainsi, rien que dans d’autres Filles. Ces Chiffres sont une Honte pour la Société indienne. Ce Massacre systématique ne peut se produire, parce que la Société l’accepte et le Gouvernement sourd et aveugle. §§ jusqu’à ce que le code Pénal indien voir de Sanctions pour le délibérée de Provoquer des fausses couches, de Blesser les Enfants qui vont naître, la Prévention de la Naissance d’un Enfant ou de l’ Provoquer sa Mort après la Naissance, ainsi que pour la suspension d’un Enfant de moins de Ans. Que pensez-Vous, comme de nombreuses Poursuites aurait pu, ces dernières Années, sur la base de ces Lois. On aurait pu être dans les Millions. L’Ampleur de la Violence à l’égard des Filles, comme le Fœtus et le Nourrisson montre à quelle profondeur dans l’Inde, les Préjugés contre les Femmes est assis, et pourquoi les Femmes juste pour être sûr, si l’Inde en tant que Nation diplomatique et de change. Ce n’est pas encore arriver, même si, déjà, le Recensement a montré que la Proportion de femmes ans depuis le dernier Recensement de dans les Etats qui était tombé. Des millions de Filles, la vie, sont moins bien nourris et formés que leurs Frères. Des nations unies sur le Développement humain Rapport calculé que, de l’indien des Enfants souffrent de Malnutrition (en Comparaison, en Chine). La troisième Enquête Nationale sur la santé familiale a révélé que lorsque les Mères souffrent de malnutrition, de vos Enfants un retard de croissance, et ils périront. Plus instruits, les Mères, plus faible est la Probabilité que leurs Enfants s’atrophient ou périr. Par la Façon dont la Société indienne avec des petites Filles contourne, est d’intégrer à leurs Frères, à leurs Besoins que les Hommes — à-vis de celles de ses Sœurs, ont la Priorité. Ce qui ressort est la Socialisation de la Violence contre les Femmes. Il n’y a pas d’Estimations de l’Ampleur de la Violence physique à l’égard des Filles dans l’Enfance, mais on peux considérer qu’il est considérable. publiée le Ministère indien pour les Femmes et le développement de l’enfant d’une Étude Nationale sur la Maltraitance des enfants, ce qui prouve que des Enfants interrogés, une ou plusieurs Formes d’Abus sexuels subis. Il serait dangereux de cette Étude limitée réalisée en déduire que plus de la Moitié des indiens d’Enfants de moins d’Abus sexuels à souffrir, mais c’est clairement beaucoup plus fréquents que prévu. Il est inquiétant que la plupart des Enfants concernés ont rapporté que l’Attaque a été effectuée par quelqu’un qu’ils connaissaient bien, le plus souvent par un proche Parent. Les données du National Crime Records Bureau (NCRB) confirmer que ce Modèle continue, si la jeune Fille devient une Femme. Dans l’Année, il y avait inscrit Vergewaltigungsfälle. Dans le Cas connaissait la Victime ou de l’Auteur — la Conséquence logique du fait que les Garçons dans la Foi, grandir, les Femmes n’existaient que pour les Besoins des Hommes pour les satisfaire. Car le NCRB seulement du nombre de Cas déclarés d’enregistrer les Données fournies à la Pointe de l’Iceberg de ces Crimes. La Société indienne est résistant aux Changements. La NFHS a conclu que le moyen Hochzeitsalter toujours juste au-dessus des Années, et y voit un Indicateur de la faible Place des Femmes. Effectue également cette Circonstance à un Affaiblissement de la Femme, et augmenter le Risque défavorable Effets sur la Reproduction et la Santé. Il y a suffisamment de Données pour démontrer, comme néfaste. Les femmes, surtout les Femmes pauvres, en Inde lors d’un accouchement extrêmement vulnérable. Conformément aux Objectifs de Développement du Millénaire (objectifs de Développement), le taux de Mortalité maternelle lors de Naissances vivantes.

Cela n’arrivera pas. Jusqu’à présent, l’Inde a le taux de mortalité maternelle à peine sur des Naissances réduites. Lors de Millions de Naissances vivantes en Inde meurent chaque Année, au moins, les Femmes lors de l’Accouchement. La Société indienne ignore souvent le Lien avec d’autres Problèmes. Bien que sous Indira Awads Bojana, une Ordonnance a été rendue, que tous les tâcha de Maisons, d’un Wc, de fait, très peu de Maisons de TOILETTES. La Nécessité de son Besoin d’être en plein air à accomplir semble formellement une Invitation au Viol représenter. Plaintes auprès des autorités Nationales Des droits de l’homme montrent que la plupart des Femmes enlevés ou sont violées, si vous la nuit dans les Champs. Dans de nombreux Pays refusent les Adolescentes qui fréquentent l’École ou de leurs Parents, de l’École parce que l’École, pas de Toilettes. Elle souffre alors de leur Droit à l’Éducation. C’est triste, mais s’attendre à ce que les Femmes indiennes de la Foi inculquée, votre Sécurité dépendrait de ce que les Hommes vous que la bonne Conduite de la caricature. La NFHS a révélé que toutes les Femmes mariées, la Violence conjugale sont exposés. Mais elle montre également que des Femmes concernées à trouver qu’il est acceptable qu’un Homme, sa Femme, suggère, si vous manquez d’, sans lui donner, à lui, nie, refuse les rapports Sexuels, les Enfants négligés, mal cuit, l’Infidélité est soupçonnée ou la Famille de son Mari à l’égard de manque de respect. Pour ce faire, il est dit dans le Rapport:»Il est d’autant plus plus probable, que la Violence est considérée comme justifiée, si le Comportement décrit est blessé, que comme un Comportement acceptable pour la Femme dans son Rôle de genre, d’Épouse, de Mère et la belle-Fille est perçue. “ Alors, il y a le plus d’Actes de Violence criminelle à l’encontre des Femmes. En Inde, il y a d’énormes Problèmes avec la Traite d’êtres humains et d’une certaine Vulnérabilité des Femmes dans les Zones de conflit. Avivas et Pour que les Femmes sont des Sorcières de marque. Après comme avant, il ya des Tragédies telles que les mariages forcés des Filles qui sont tués, parce que le Garçon de son Choix de se marier ou pas assez de Dot à apporter ou inutiles Hysterektomien (Ablation chirurgicale de l’Utérus) sous le système d’assurance-Maladie. Dans la Société, mais aussi entre les États, repose Sécurité sur le Pouvoir. Les plus Vulnérables sont ceux qui sont le moins en sécurité. Les femmes en Inde ne sont pas sûrs et rester en danger, parce que dans cette Société patriarcale de Dieu, Enfants oubliés. Pour l’Inde, les Femmes sont en sécurité, le Pays doit changer, il devrait avoir plus de Femmes au Parlement et dans les Postes de politiques et exécutifs Importance de s’asseoir. Chaque Choix apporte l’Espoir d’un nouveau départ. Mais l’Inde ne va pas se transformer. Il ne peut pas être sûr, ne se développe pas et ne sont pas respectés, tant que la Démocratie, c’est si fière, n’est pas à l’indispensable Changement fondamental dans la Vie de ses Femmes à la vie. Satyagraha, Pal, l’Auteur de l’ici librement traduit cet article original est un ancien Membre de la Commission Nationale des droits humains. C’était juste pour la Compréhension générale de mentionner que, après l’Introduction du nouveau Régime d’assurance pour les Familles sous le Seuil de pauvreté, le Nombre des contrôles de la Hysterektomien explosé. Peut-être ont certaines Femmes avec confirmation du Diagnostic à l’Intervention, soudain, se permettre. La Hausse cependant radicalement que suspecte, les Hôpitaux auraient sous le RSBY höchstvergüteten Intervention inutilement. Cela dit, que beaucoup de personnes les Femmes de moins de Ans.

des Enquêtes ont été effectuées

Il sera probablement jamais éclairci, les Opérations étaient nécessaires. Mais il y a des Cas ont été découverts, dont l’Intervention est»sur le Papier»avait eu lieu. Des Rapports récents d’aller d’environ inutiles opérationnelles Gebärmutterentfernungen. Pourquoi la Femme, Rita Banerjee, Fondatrice de»Le Million Fehlerkampagne», le Massacrer à l’Inde des Femmes et des Filles à juste titre, comme le Génocide, terme qui dans le monde se bat, qu’il est aussi reconnue comme telle et est passible, explique dans son Article»Pourquoi la Destruction indien, Femmes en tant que Génocide sont évalués. “ Elle permet de Lutter contre le Génocide, en Inde, en prenant par Exemple les Pétitions de la Campagne de la signer et de la page Facebook de la Campagne assimiler

About